mardi 30 septembre 2014

A propos d’une modification concernant la validation des données de Faucon d’éléonore en Aquitaine



Faucon d'éléonore subadulte photographié en juin 2013 par Philippe Ramos

 
Le Faucon d'éléonore fait depuis trois ans des apparitions de plus en plus régulières en Aquitaine en partie grâce l'attention qu'accordent les observateurs à l'identification des "grands faucons". Jusqu'à présent le Comité d'Homologation Aquitain a essentiellement validé des observations pour lesquelles les descriptions et/ou les photos prises sur le terrain ne laissaient aucun doute. Face à une forte augmentation du nombre de données de Faucon d'éléonore saisies sur Faune-Aquitaine pour lesquelles le CHA ne peut se prononcer, nous avons décidé qu'à l'instar du traitement particulier réservé au Goéland pontique, seules, ou la très grande majorité des données accompagnées de photos explicites seront validées par le CHA. L'expérience acquise au cours de ces trois dernières années nous a montré que les risques de confusion avec le Faucon hobereau sont vraiment très importants et que seules les observations réalisées dans de bonnes conditions (observation suffisamment longue, à courte distance et à bonne lumière) permettent une identification de qualité et rigoureuse. Le CHA remercie tous les observateurs qui transmettent leurs observations et joue le "jeu" de l'homologation et nous remercions par ailleurs ceux qui ont fourni d'excellentes photographies qui nous permettent de reconnaitre les différentes formes de plumage et les différentes classes d'âge. Cette mesure ne doit pas être appréciée comme une sanction ou un manque de confiance mais doit être vu plutôt comme une forme de rigueur pour ne retenir dans les analyses futures que les données certaines. Le CHA a conscience que photographier dans de bonnes conditions des Faucons en vol n'est pas une chose simple et accessible au plus grand nombre. Nous rappelons cependant que l'identification aux jumelles ou à la longue-vue a ses limites et qu'il n’est pas toujours possible de lever les doutes surtout lorsqu’il s’agit de rapaces aussi vif et furtif que l’éléonore. C’est ça aussi l’ornitho de terrain. Néanmoins, nous incitons vivement les observateurs à continuer de transmettre leurs observations de Faucon d’éléonore et d’en faire des descriptions aussi précises que possible en remplissant une fiche CHA (fiche de demande d’homologation accessible sur le lien suivant http://lpoaquitaine.org/index.php/connaissances/sciences-participatives/demande-d-homologation ) par exemple. Même si la donnée n’est pas validée, il est important d’en garder une trace car les données douteuses peuvent éventuellement être réétudiées ultérieurement. Les données transitant essentiellement via Faune-Aquitaine, il convient de rappeler que vous saisissez vos observations sur un carnet d’observation virtuel qui vous appartient et libre à chacun de conserver pour mémoire toutes les observations qu’il souhaite. La validation d’une donnée permettra simplement une valorisation de celle-ci dans des bilans d’enquêtes ou des publications en tous genres.

Pour l'heure 2 données de Faucon d'éléonore ont été validées en 2010, 5 en 2011, 29 en 2012, 9 en 2013 et 11 en 2014.

Nous vous souhaitons de belles découvertes automnales,

Philippe LEGAY pour le Comité d’Homologation Aquitain

Faucon d'éléonore adulte photographié en août 2014 par Philippe Ramos